Complot Mondial Contre la Santé

 

 

200px-John_F__Kennedy-_White_House_color_photo_portrait.jpg

 

Introduction :

« Le mot “secret” en lui-même est répugnant dans une société libre et ouverte ; et nous sommes, en tant que peuple, de façon inhérente et historiquement opposés aux sociétés secrètes, aux serments secrets et aux procédures secrètes. Nous avons décidé, il y a longtemps, que le danger d’une dissimulation excessive et injustifiée de faits pertinents dépassait de loin les dangers qui sont évoqués pour le justifier. […] Car nous devons faire face, partout dans le monde, à une conspiration monolithique et impitoyable qui s’appuie d’abord sur desmoyens cachés pour étendre sa sphère d’influence, sur l’infiltration au ieu de l’invasion, sur la subversion au lieu d’élections, sur l’intimidation au lieu d’un choix libre, sur des guérillas de nuit au lieu d’armées le jour. C’est un système qui a engagé de vastes ressources humaines et matérielles dans la construction d’une machine étroitement soudée et hautement efficace qui combine des opérations militaires, diplomatiques, de renseignements, économiques, scientifiques et politiques. Ses plans sont cachés, non publiés. Ses erreurs sont enterrées, pas mises à la une par la presse. Ses détracteurs sont réduits au silence, pas célébrés.

 

Aucune dépense n’est remise en question, aucune rumeur ne s’ébruite, aucun secret n’est révélé. […] Il est de notre obligation d’informer et alerter les citoyens américains, d’être certain qu’ils possèdent tous les faits dont ils ont besoin, et les comprennents bien, tout autant que les périls, les prospectives, les buts de notre programme et les choix auxquels nous devons faire face. Aucun président ne devrait craindre l’inspection publique de son programme. Car de cette inspection découle la compréhension; et de cette compréhension vient le soutient ou l’opposition.

Les deux sont nécessaires. Je ne demande pas aux journaux de soutenir l’administration, je vous demande votre aide dans cette tâche gigantesque qui est celle d’informer et alerter le peuple américain. Car j’ai une confiance totale dans la réaction et le dévouement de nos concitoyens chaque fois qu’ils sont complètement informés.

  John Fitzgerald Kennedy